Impression 3D pour le domaine médical

Nos réalisations


L’impression 3D en médecine est une technologie de pointe, qui se développe de plus en plus. Cette technique permet, de réaliser des pièces uniques, rapidement et à moindre coût. C’est le cas notamment des prothèses. Notre société propose des réalisations en 3D, dans plusieurs types de matériaux, via différentes technologies d’impression 3D.

Pour qui l’impression 3D médecine est-elle utile ?

Les médecins et chirurgiens s’intéressent à l’impression 3D chirurgie pour les opérations, les cas de greffes d’organes, pour traiter certaines brûlures ou bien aussi pour les reconstructions mammaires. Cette méthode pourrait par exemple aider à compenser le manque de donneurs pour les cas de greffes, si elle était fonctionnelle.

Les fabricants de prothèses ont recours à cette technique pour concevoir des nouvelles prothèses, pour baisser le coût de production ou encore tester de nouveaux composants. L’impression 3D médecine leur permet également de créer des prothèses personnalisées, en particulier pour les enfants. Cette méthode peut aussi servir à la fabrication d’implants sur mesure pour les patients.

Dans le secteur dentaire, les dentistes, orthodontistes et prothésistes peuvent avoir recours au scan 3D pour remplacer les empreintes classiques. Ils peuvent réaliser l’objet via la 3D puis effectuer tous les réglages et ajustements sur la pièce créée.

Le fonctionnement de l’impression 3D pour le secteur médical

Les chercheurs et le secteur de la médecine s’intéressent de près à cette technique, appelée aussi fabrication additive. En effet, l’impression en 3D, de manière générale ou dans le domaine de la médecine, consiste en l’application de couches successives. Les matériaux utilisés sont de haute qualité, on peut par exemple réaliser des pièces en titane dans le domaine médical. Cette structure solide, d’une grande précision, constitue un objet fait sur mesure, respectant le modèle avec exactitude. Des prothèses sont ainsi créées, mais aussi des appareils auditifs ou des empreintes dentaires. Cette intervention, dans la bio-impression, va utiliser les techniques de l’impression 3D classique, pour imprimer des tissus vivants, à partir de cellules vivantes. Dans le temps, le but de l’impression 3D pour le secteur médical est de faire évoluer la fabrication des prothèses, les outils pour la chirurgie, ainsi que la bio-impression pour tenter de recréer des organes. Par ailleurs l’impression 3D dans la médecine est un réel gain de temps, et permet de créer pour un coût raisonnable.